PCB : Les crimes scandaleux du Vatican apostat

Regardez cette vidéo sur:
https://rumble.com/vrakh9-scandaleux-vatican.html
https://www.bitchute.com/video/gVERZytDdgPk/
https://cos.tv/videos/play/32961708712825856
https://ugetube.com/watch/iuwOHBMJbKRmYSH

https://vkpatriarhat.org/fr/?p=14863
https://bcp-video.org/fr/scandaleux-du-vatican/

Abonnez-vous aux newsletters du PCB
https://forms.sendpulse.com/ef46bd8937/

Le Vatican tout entier, à l'exception de trois gardes suisses qui ont quitté leur corps, a reçu le vaccin à ARN messager. Ce « vaccin » est en conflit sérieux avec la morale et la loi de Dieu. Le Vatican a donné le mauvais exemple à tous les catholiques, et a lancé le processus de suicide de l'humanité. Il a abusé de la plus haute autorité ecclésiastique, qui a toujours été le pilier de la vérité, ainsi que de la conscience de l'humanité. En embrassant cette vaccination, le Vatican apostat a commis un crime grave.

De véritables experts ont mis en garde d'urgence contre le vaccin à ARNm, mais Bergoglio, qui est un analphabète en médecine, l'a cyniquement boycotté. Il s'est ainsi promu au rang de plus grand spécialiste de la virologie. Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire ? Il souffre soit d'une cécité spirituelle ultime, soit d'un trouble mental. Il a fait campagne avec arrogance sur le slogan : « Un vaccin pour tous » et « Il faut le faire ! ». Nous demandons : laquelle des déclarations des incorruptibles experts spécifiques en virologie a constitué la base des slogans de Bergoglio ? Aucune ! Ses slogans sont délibérément déroutants et criminels !

Le pseudo-pape considère les médecins spécialistes et responsables comme étant des dilettantes. Cependant, le Sommet qui s'est tenu à Rome du 12 au 14 septembre 2021 a reçu le soutien de plus de 12 700 médecins ! Ils condamnent unanimement cette vaccination expérimentale. Ils la décrivent comme étant des expériences menées sur les humains, expériences qui sont qualifiées de crimes contre l'humanité en vertu du Code de Nuremberg. Cependant, l'archi-hérétique continue de tromper le public et de le forcer à recevoir ce vaccin criminel. Il l'appelle absurdement un acte d'amour. C'est comme dire que le suicide ou le meurtre constituent également un acte d'amour.

Sur la base d’un mensonge grossier, il a lancé une campagne de diffamation haineuse contre des innocents. Il a initié le lynchage des nonvaccinés par de fausses accusations selon lesquelles ils mettent en danger la santé d'autrui. En fait, ce sont les vaccinés qui deviennent un laboratoire de production de virus mortels. Bergoglio le cache délibérément et accuse les innocents. C'est là la politique du diable, qui provoque une intolérance fanatique parmi le peuple. Ils se font du mal, et ce processus s'intensifie et ne peut être arrêté. Le mensonge vicieux de Bergoglio est un crime qui crie jusqu’au ciel !

Bergoglio raconte des mensonges de façon notoire, déteste la vérité et refuse même de l'entendre. C'est le signe d'une extrême obstination, d'un aveuglement spirituel et mental total. Les actions de Bergoglio sont vraiment diaboliques et méritent la punition la plus sévère, à la fois humaine et divine, car il lance les masses sur la voie de l'animosité meurtrière, de la haine et de la méchanceté. Le crime de Bergoglio a déjà entraîné la mutilation et la mort de nombreuses personnes. Pire que tout, Bergoglio organise et promeut la diabolisation de l'humanité, et conduit des millions d'âmes à la destruction éternelle.

Précisons encore que cet imposteur et criminel religieux est placé sous un anathème multiple de Dieu – une malédiction – selon Galates, 1:8-9.

Le vaccin à ARN modifié contient des tissus de bébés vivants à naître, bébés qui ont été tués après que leurs tissus leur aient été retirés. Cet acte satanique – rituel – est à l'opposé du Saint Baptême. Par le baptême sacramentel, nous avons été unis au Christ, à sa mort rédemptrice, et nous avons reçu une nouvelle vie (Rm 6:3-4). L'infection du premier péché est entrée dans la nature humaine par l'esprit de mensonge. Le premier peuple ne respectait pas les commandements de Dieu, mais croyait plutôt au mensonge du diable selon lequel ils seraient comme des dieux. La situation des vaccins est à peu près la même. Encore une fois, beaucoup refusent d'écouter la voix d'avertissement et de vérité des vrais experts, mais croient plutôt à l'esprit de mensonge qui œuvre à présent à travers Bergoglio et d'autres médiums du diable.

Le baptême est spirituellement lié à la mort du Christ (Rm 6:3). En mourant, Jésus versa son sang : « Vous n'avez pas été rachetés avec de l'argent ou de l'or… mais avec le sang précieux du Christ » (1P 1:18-19).

Le sang de Jésus-Christ n'était pas un simple sang de martyr. Le sang du Sauveur est le sang de la nouvelle alliance entre Dieu et l'homme. Le sang qu'il a versé pour la multitude en rémission des péchés (Mt 26:28). La vaccination de masse est l'anti-baptême du diable imposé par ses agents. Ils dédient secrètement les vaccinés à Satan à travers le sang d'enfants innocents versé lors d’un rituel satanique après lequel ces enfants ont été assassinés. Le vaccin à ARNm est lié au sang et à la mort d'enfants innocents. En recevant ce « vaccin », les vaccinés subissent l'anti-baptême du diable et, inconsciemment trompés par de faux agitateurs, deviennent la propriété spirituelle du diable. C'est une catastrophe mondiale. Ici, les paroles du Christ s'appliquent : « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge » (Jn 8:44). L'archi-hérétique Bergoglio n'est pas un serviteur de Dieu, mais un serviteur du diable. Et il en va de même pour tous ceux qui sont en unité d'esprit avec lui.

Les vaccinés ont été trompés ! S'ils cherchaient sérieusement la vérité dans leur vie, ils n’auraient pas été trompés. Le clergé perfide a émoussé leur conscience ! Ils ont été trompés par les médias dominants menteurs et les politiciens corrompus. En conséquence, ils ont rejeté la vérité ainsi que les avertissements des véritables experts.

Le pseudo-pape Bergoglio promeut publiquement la vaccino-satanisation en paroles et en actes. Il l'a visiblement lancée en intronisant le démon Pachamama et en prônant la légalisation du mariage des sodomites et l'adoption d'enfants par les sodomites. Des enfants sont volés à leurs parents par les services sociaux. Ceux qui refusent de prendre la réalité au sérieux et commettent aveuglément le suicide par le vaccin, n'ont et n'auront aucune excuse.

Pourquoi n'y a-t-il pas eu au moins trois évêques ou prêtres en dehors des trois gardes suisses du Vatican, et qui auraient fait de même que ces gardes ? Ils ne mourraient pas de faim et, qui plus est, ils établiraient un précédent et montreraient la vraie solution, c'est-à-dire le repentir. Cependant, agissant de manière lâche ou par souci carriériste, ils ont reçu le vaccin entaché par l'avortement. Ils ont ainsi ouvert la porte à l'anti-baptême satanique mondial.

Une chercheuse aux États-Unis a quitté le laboratoire après y avoir été témoin d'un véritable rituel satanique. Les enfants se faisaient arracher leurs tissus corporels dans le but de créer ces « vaccins ». Les bébés à naître sont déjà si développés qu'ils ressentent la douleur. Des tissus ont été arrachés à leurs reins ou à leurs poumons d'une manière sadique, puis ces enfants ont été assassinés. Et c'est cette méthode de production de vaccins que le soi-disant pape promeut. Il tire tous les fils possibles pour que cette marque satanique soit injectée dans chaque être humain. Ce n'est en aucun cas la volonté de Dieu, mais la volonté du diable qui est poursuivie par l'archi-hérétique Bergoglio et par le Vatican apostat.

L’ensemble du Vatican a été diabolisé avec ce soi-disant vaccin, est visiblement tombé sous la malédiction de Dieu (Gal 1:8-9).

Fait intéressant, les trois gardes suisses ont été clairs quant au fait que ces vaccins, entachés par un avortement brutal, constituaient un péché grave, mais pas les évêques ni les prêtres du Vatican. C'est le comble de l'aveuglement et des ténèbres spirituelles. C'est la perte de la toute dernière once de conscience. Comment un évêque ou un prêtre se repentira-t-il à l'heure de la mort, s'il a notoirement rejeté le repentir et le chemin de la vérité toute sa vie ? Pour un évêque ou un prêtre aussi impénitent et endurci, il ne reste que l'étang de feu. Aujourd'hui, le Vatican constitue un exemple effrayant des crimes spirituels les plus graves de l'histoire de l'humanité.

Le personnel du Vatican refuse d'entendre :

1) que le vaccin à ARN messager modifie le génome humain, constituant ainsi une révolte contre Dieu le Créateur, et un moyen d'exterminer la race humaine,

2) que le vaccin contient des nanoparticules qui, conjointement avec la 5G, servent à contrôler les humains et appartiennent ainsi au processus de puçage de l'humanité, contre lequel la Bible met en garde en parlant de l'étang de feu, et en plus il contient de l'hydrogel et de l'oxyde de graphène portant un identifiant,

3) que les statistiques actuelles confirment que le soi-disant vaccin ne protège pas contre le virus, mais, au contraire, que le corps produit la protéine spike après la vaccination, de sorte que les vaccinés deviennent un laboratoire qui produit des virus mortels,

4) que le vaccin, comme dit précédemment, est associé au meurtre sadique d'un enfant à naître, et que c'est du satanisme,

5) que c’est l’instrument le plus efficace de dépeuplement ou de génocide de l'humanité, comme Bill Gates l'a admis publiquement.

Si un catholique a été trompé par la secte bergoglienne et a reçu le vaccin, il ne devrait pas prendre un autre vaccin, mais se repentir sérieusement pendant qu'il est capable de le faire. Ce n'est pas seulement la vie temporelle, mais aussi la vie éternelle qui est en jeu. « Dans la repentance se trouve le salut, mais refuser de se repentir, c'est la mort », comme dit saint Basile. Ces paroles de Jésus s'appliquent encore aujourd'hui : « Si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous » (Lc 13,3). Le troisième secret de Fatima prédisait l'apostasie et la diabolisation du Vatican. La Mère de Dieu a également dit aux enfants : « Si la Russie se convertit, la catastrophe mondiale sera arrêtée » ! La Russie se tournera-t-elle vers Dieu, ou suivra-t-elle la voie du mensonge mondial et du suicide, au détriment d'elle-même et de toute l'humanité ?

+Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+Méthode OSBMr +Timothée OSBMr
Evêques secrétaires

Le 6 décembre 2021